dimanche 31 mars 2013

Bilan du mois de Mars 2013




Et voici mon premier bilan sur la plateforme Blogger !!!!

Un mois de mars franchement morose avec ce temps qui n'aide pas, mais de très belles découvertes livresques !


SphèreOcurieux : 526

Ma première grande victoire c'est vous !

Séquence émotion : Je tiens vraiment à vous remercier pour chacune de vos visites et mention spéciale (big up) aux petits commentaires qui me boostent chaque jour ! 
Merci de partager vos petits coups de coeur mais aussi coups de g***** ça fait partie du jeu non ? 

Nombre de livres lus : 4

Le jeu de l'ange de Carlos Ruiz Zafon 672 pages 

Merci pour les souvenirs de Cecelia Ahern 473 pages 

Secrets de Lesley Pearse 425 pages

Le cherche Bonheur de Michael Zadoorian 282 pages 


And the SphèreAward goes to .... Secrets de Lesley Pearse * applaudissements*










Clôture de Sphèromonie : Merci !

samedi 30 mars 2013

Le cherche bonheur de Michael Zadoorian


Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit…

Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d'autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l'aventure. C'est le début d'un périple extraordinaire…



Avis et note

4,5/10


Bon .... là c'est un instant très critique pour moi. Ce livre a été pour de nombreux blogueurs un réel coup de coeur, je sais donc que ma critique va déplaire à certains. 

Au départ je me suis dit qu'il fallait que je sois soft pour ne pas trop ébranler certaines personnes qui ont adoré ce livre, parce que je sais combien il est frustrant de lire des critiques sur un de ses livres préférés. 

Mais je vais tout de même rester objective sinon ce blog n'aurait aucun intérêt. 

Tout d'abord je crois m'être trompée sur le message et le but du livre. Je pensais découvrir un roman distrayant nous faisant découvrir la route 66 et certains états de USA à travers les yeux de personnes âgées, mais ça n'a franchement pas été le cas et je crois que ça n'a pas été le but de l'auteur. 

Je suis "sortie" de ce livre en me disant que toutes ces pages sont des incessantes répétitions : ils sont "on the road", ils s'arrêtent pour manger (de préférence dans des fast foods), ils dorment dans un hôtel ou ils cherchent un parking pour camper et surtout ils passent leur temps à se remémorer leur passé à travers leurs photos. En regardant derrière eux, ne sont ils pas à la recherche des souvenirs de bonheur perdus au lieu d'être à la recherche du bonheur futur ? 

J'ai vraiment cru que ce livre allait me surprendre. Les personnages sont en revanche très attachants et très drôles. Leur amour est très bien représenté, nous sentons que malgrès la maladie mentale et physique ces deux êtres ne sont pas encore "trop vieux" pour s'aimer.  

Je souligne tout de même une certaine originalité dans ce livre et un humour fin. 


Lecteurs Touchés / Coulés : Si tu aimes les romans sur la question du 
bonheur après 70 ans et surtout si tu es, ou plutôt si vous êtes une personne d'âge ....avancée ce livre sera un échappatoire


En lisant ce livre ... j'aurai bien aimé croiser Grand mère Yeta.... 













....I'm on the road baby yeaaaaah













..... plus sérieusement j'ai adoré le lien entre Ella et John

mercredi 27 mars 2013

Secrets de Lesley Pearse


Dans le chaos des années 30 et de la Seconde Guerre mondiale, un magnifique roman sur le 
destin bouleversant d'une jeune fille malmenée par la vie.

 A douze ans à peine, Adele assiste, 
impuissante, à la mort accidentelle de sa petite sœur. Brutalisée par sa mère qui la rend responsable du drame, elle est conduite dans un sinistre orphelinat, avant de trouver refuge chez sa grand-mère Honour. 

D'abord hostile, la vieille dame se laisse séduire par la fillette et l'élève de son mieux. Adele trouve enfin un peu du réconfort et de la chaleur qui lui ont si cruellement manqué. Et quand, à quatorze ans, elle découvre l'amour avec son jeune voisin, Michael Bailey, elle se prend même à rêver d'une vie heureuse. Hélas ! les horreurs de la guerre et le terrible secret révélé par sa mère vont venir briser son bonheur si durement gagné...



Avis et note 



8/10


Magnifique histoire ! 

Ce livre m'a poursuivi jusque dans mon sommeil ! 

Histoire banale au départ, je me suis dit que j'allais lire un livre qui décalque l'histoire du film Pearl Harbor (même si j'ai adoré ce film). Elle est infirmière, Michael fait partie de la Royal air force...

Adèle est un personnage qui nous est très chère, après tous ses malheurs on ne lui souhaite que du bonheur mais malheureusement ce n'est pas forcément ce qui va lui arriver. Ce livre est remplie de ses désillusions et de ses bouleversements. 
Tous les personnages ont leurs particularités et chacun nous affectionne à un moment donné. 

Le début du roman est très poignant voir choquant, ça vous prend aux tripes. Sa mère est d'une méchanceté inégalable et pourtant ....

Je ne peux pas vous raconter la suite mais ce livre vous moralise magnifiquement bien sur le pardon. 
Belle leçon de vie. 

J'ai beaucoup aimé les retournements de situations même si quelques fois je me suis dit que c'était beaucoup trop gros, j'ai voulu y croire et je me suis laissée embarquer. 

Les évènements de la seconde guerre mondiale sont suffisamment retranscris, il n'en fallait pas plus je pense. 



Lecteurs Touchés / Coulés : Bon qu'on se le dise, tu as aimé l'histoire (très 

romancée) du film Pearl Harbor ? Tu aimes aussi les romans sur les secrets de famille, tu peux aller te procurer ce roman. 





Avec ce livre ... j'ai retrouvé Beeeeeeeen, hum pardon j'ai 

revécu Pearl Harbor. 











...j'ai appris sur le pardon 

mercredi 20 mars 2013

Merci pour les souvenirs de Cecelia Ahern


Suite à un accident, Joyce Conway est transfusée. Des phénomènes étranges se produisent alors : elle a des souvenirs d'évenements qu'elle n'a pas vécus ou des connaissances qu'elle n'a jamais apprises. Elle cherche alors à retrouver la personne qui lui a donné son sang, dans l'espoir de comprendre ce qui lui arrive.

Note et Avis 

8/10

Surprise

Je l'avoue quand j'ai acheté ce livre je me suis dit que je prenais un risque. 
La couverture tout d'abord, elle ne m'a pas vraiment attiré c'est seulement le message en bas "Par l'auteur de PS : I love you" qui m'a fait craquer. 

En effet, Cecelia Ahern est reconnu depuis ce roman qui a été adapté au cinéma avec Hilary Swank. 

Parlons de Merci pour les souvenirs maintenant. 
Donc en lisant la quatrième de couverture, tu te dis "OK je sens bien l'histoire dramatique qui se transforme en folle histoire d'amour", oui mais pas que. 

J'ai été surprise par la rapidité à entrer dans l'histoire ! Moi je n'aime pas trop tourner autour du pot en début de roman et là c'était parfait ! 
L'auteur n'écrit pas 3 chapitres pour nous raconter le passé de Joyce et de Justin. 
C'est très bien amené car tout de suite je me suis attachée aux deux personnages principaux. 
J'ai aussi aimé le fait qu'elle change les points de vue ça nous permet de mieux connaître les personnages dans leurs pensées. 

Pour ce qui est de Justin je ne sais pas pourquoi mais tout de suite je me suis imaginée Hugh Grant, avec ce petit côté maladroit et sa mèche rebelle qui ne cesse de l'embêter. (Vous allez vous dire que j'ai une obsession pour Hugh Grant ... Non cette époque est révolue.) 
Joyce n'est pas un personnage très attachant..en revanche son père !!!! MAGNIFIQUE PERSONNAGE ce Henry ! J'ai vraiment ri toute seule en lisant les passages avec lui, il est la touche comique qu'il fallait ! Drôle à son insu ! 

Bref pour finir on sait comment l'histoire va se terminer mais jamais comment elle va se déroulée. Livre très dynamique ...grande surprise !

Lecteurs Touchés / Coulés : Tu as vu ou lu PS I love you, tu as pleuré comme une madeleine, tu aimes les belles histoires d'amour compliquées ... tu peux aller t'acheter ce livre mais laisse la boîte de Kleenex à sa place cette fois tu n'en auras pas besoin. 



Avec ce livre ... Hugh a pris possession ...de ce livre












                        ...J'ai failli faire un malaise avec tout ce sang



              ....J'ai voyagé entre l'Irlande et Londres 

dimanche 17 mars 2013

My Little Book Club


Il y a quelques semaines déjà, Télé matin (oui je sais ...) m'a fait découvrir le nouveau site dans la lignée de My Little Paris, My little Book Club

lien -----> http://www.mylittlebookclub.fr/

Et sur le coup, je suis devenue accro ! Je m'inscris dès le jour même à leur newsletter !
J'ai découvert un super site autour du monde du livre. Des articles originaux, des petits coups de pouce et surtout la possibilité de lire les 10 premières pages d'un livre.

Pas tellement attirée par le concept des 10 premières pages, pour moi un livre ne se juge pas par son tout début. En revanche je sais que beaucoup de personnes aiment avoir une première approche pour se décider dans l'achat d'un bouquin. Enfin je le sais et je le vois, il n'y a qu'à aller à la fnac pour remarquer les personnes se cachant pour lire le début d'un livre (ça m'est déjà arrivée en se moque pas).

Après que quelques semaines se passent je n'ai reçu qu'une newsletter...et qu'un nouvel article sur le site...
Laissons donc le temps à ce nouvelle filière de My Little Paris qui promet de belles choses.

samedi 16 mars 2013

Aparté : La Couleur des Sentiments




Après avoir fait ma critique très très élogieuse du livre La couleur des sentiments (le meilleur que j'ai pu lire vraiment !) (http://sphereolivres.blogspot.fr/2013/03/la-couleur-des-sentiments-de-kathryn.html), j'ai pu voir hier soir le film tiré de ce même roman. 

Ayant toujours un peu peur du résultat des adaptations je me suis lancée timidement devant ma télé, munie de petits chocolats. 

Bilan : Super (houf !) ! ça aurait pu être véritablement une catastrophe mais j'ai adoré ! Les personnages sont tellement bien reproduis que s'en est poignant. 

J'ai eu un énorme plaisir à retrouver Aibeleen en chair et en os, ce personnage est si émouvant
Minny est évidemment fidèle au personnage du livre : l'actrice a remporté l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. 

Grosse surprise : j'ai préféré Constantine du film à Constantine du roman ... il faut le faire. Il faut rappeler que l'actrice avait joué dans le film Beignets de tomates vertes. Je vous recommande très très fortement ce film généralissime. 
L'actrice interprétant Miss Hilly est détestable au plus au point tout comme dans le livre : parfait !

Les scènes sont extrêmement douloureuses à la fin du livre tout comme à la fin du film : prévoir la boîte de mouchoirs ! 

Très forte Emma Stone et que dire de Jessica Chastain elle aussi parfaite, bref le casting est admirable

Non seulement il va falloir que tu ailles acheter le livre mais en plus le DVD ! Foooonce ! 

jeudi 14 mars 2013

Le jeu de l'ange de Carlos Ruiz Zafon



Barcelone, années 1920. David Martin, dix-sept ans, travaille au journal La Voz de la Industria. Son existence bascule un soir de crise au journal : il faut trouver de toute urgence un remplaçant au feuilletoniste dominical. Sur les conseils de Pedro Vidal, chroniqueur à ses heures, David est choisi. Son feuilleton rencontre un immense succès et, pour la première fois, David est payé pour ce qu'il aime le plus au monde : écrire. 
En plein succès, David accepte l’offre de deux éditeurs peu scrupuleux : produire à un rythme effréné des feuilletons sous pseudonyme. Mais après quelques années, à bout de force, David va renoncer. Ses éditeurs lui accordent alors neuf mois pour écrire son propre roman. Celui-ci, boudé par la critique et sabordé par les éditeurs, est un échec. David est d'autant plus désespéré que la jeune fille dont il est amoureux depuis toujours - et à laquelle le livre est secrètement dédié - va épouser Pedro Vidal. 
Son ami libraire, Sempere, choisit ce moment pour l’emmener au Cimetière des livres oubliés, où David dépose le sien. Puis arrive une offre extraordinaire : un éditeur parisien, Corelli, lui propose, moyennant cent mille francs, une fortune, de créer une texte fondateur, sorte de nouvelle Bible, « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d’être tués, d’offrir leur âme ». 


Avis et note 

7 /10 

Troisième livre de Carlos Ruiz Zafon que je lis et encore une fois il m'épate ce ptit bonhomme ! 

Enfin...pas si petit bonhomme que ça ce Carlos ! Grand écrivain contemporain maintenant je peux le dire ! 

Il sait magner l'écriture comme il se doit car on lit 666 pages (c'est pas un hasard) à une vitesse lumière ! Il nous embarque dans chacun de ses livres avec une telle facilité ! 

Bon ensuite pour ce qui est de ce livre, je ne suis pas super enthousiaste comme pour l'Ombre du vent pourquoi ? 

D'une le personnage n'est pas très attachant pour ma part, je me dis que ce David est distant et pourquoi ? Son passé ne m'a pas tant touché que ça...Il est beaucoup trop tiraillé pour moi.

En revanche Isabella est la personne qui fallait pour nous distraire et faire avancer l'histoire au mieux ...un génie ce Carlos
Il arrive à créer n'importe quel personnage, nous le faire aimer ou pas, on s'en fou parce que d'autres seront là pour nous distraire ou nous toucher. 

De deux, la véritable histoire est beaucoup trop longue à se mettre en route même si l'ennui ne m'a jamais gagné. 

En revanche la fin est assez bien je n'ai jamais lu un livre ou durant 100 pages on est pris au jeu, 100 pages super intenses

Avec Carlos, nous sentons les degrés d'intensité et ça c'est fort
Nouveauté dans ce roman, il y a du suspens et légèrement de l'épouvante en tous cas moi j'ai des petites frayeurs avant de m'endormir.

A toi de le lire maintenant !


Lecteurs Touchés / Coulés : Tu adores Carlos (comme moi) tu aimes les intrigues impossibles et les histoires sur l'au-delà. 



Avec ce livre ... j'ai eu des frayeurs 

mercredi 13 mars 2013

Et c'est partiiiiiiiii



Bonjour ! 


Comme je vous l'avais dit précédemment, je m'installe tranquillement sur cette plateforme. 
Tous ces livres que j'ai pu mettre avant ont été transférés de mon ancien blog à celui-ci. 

C'est donc aujourd'hui mercredi 13 mars 2013, jour des enfants, saint Rodrigue, 132ème anniversaire de la mort d'Alexandre II de Russie (oui j'officialise, je suis comme ça moi) que je commence l'alimentation livre par livre de mon nouveau blog !

N'hésitez pas à laisser des commentaires pour critiquer, donner des conseils et plus encore, vous êtes les bienvenus ! 

SphèreOlivres 

Geisha d'Arthur Golden



Sous la forme des mémoires d'une célèbre geisha de Kyoto, un grand roman sur un univers secret et étonnant, où les apparences font loi, où les femmes sont faites pour charmer, où la virginité d'une jeune fille se vend aux enchères et où l'amour doit être méprisé comme une illusion. Une petite fille de neuf ans, aux superbes yeux gris bleu, tels ceux de sa mère qui se meurt, est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de geishas : ainsi commence l'histoire de Sayuri dans le Japon des années 30.

Avis et note

6,5/10


Alors par où commencer ?

Le début est très bien ! Je suis très rapidement entrée dans l'histoire de cette jeune enfant vendue par son père et quittant très tôt son village natal.

Très vite elle se met en route et je ne m'attendais pas tellement à cela.

En revanche au milieu du roman avec les premiers pas de geisha de Sayuri on commence légèrement à s'ennuyer avec des détails trop fréquents sur les habitudes de geishas (même si j'aime énormément apprendre les coutumes étrangères j'ai trouvé ces descriptions trop lourdes).  

Le personnage de Sayuri est touchant en revanche j'ai détesté Hatsumomo mais quelle ...peste, son personnage est très très bien traité, ce qui donne largement un point voir deux points en plus ! 

La fin est assez intéressante mais traitée en quelques pages c'est dommage ...

Je vais sûrement m'acheter le DVD et je ferai un petit article pour comparer.


Lecteurs Touchés / Coulés : Tu es attiré(e) par les coutumes des Geishas je ne peux que te conseiller ce livre qui est selon certains blogueurs le meilleur avec Mémoires d'une Geisha ! 




Avec ce livre ... j'ai DESTESTE un personnage !












....j'ai appris ce qu'était une Geisha 

Le prisonnier du Ciel de Carlos Ruiz Zafon



Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermín, accompagné d'une menaçante dédicace. La vie de Fermín vole alors en éclats. Qui est cet inconnu ? De quels abîmes du passé surgit-il ? Interrogé par Daniel, Fermín révèle ce qu'il a toujours caché.
La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d'hommes condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l'enfer. Parmi eux Fermín et David Martín, l'auteur de La Ville des maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé...
Dix-huit ans plus tard, quelqu'un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.

Avis et note

7,5/10


Après avoir lu l'ombre du vent du même auteur je m'attendais a une suite tout aussi spectaculaire.

Pas si déçue que ça, ce livre se divise en plusieurs teintes : j'ai autant pas énormément accroché avec le début mais le milieu avec les évènements dans la prison est superbe !
C'est un peu Prison Break en Espagne !

Non c'était super intéressant de découvrir la vie de Fermin mon personnage préféré de la saga.
La fin est plutôt pas mal nous nous attendons a une suite très prochainement !
Les personnages sont fidèles au premier livre et les enchaînements des romans sont supers
C'est encore un très bon travail de romancier !

Vous allez me dire : donc pourquoi cette note ?
Je dirai que le manque de dynamisme du début m'a un peu déçue et je n'ai pas retrouvé l'émotion de l'ombre du vent.
Néanmoins j'ai beaucoup apprécié ma lecture !


Lecteurs Touchés / Coulés : Ce livre se lit très vite et il plaira aux inconditionnels de Carlos Ruiz Zafon ! Je le conseille aussi aux hommes qui sont passionnés par les films d'évasion etc. 



En lisant ce livre ... Steeve McQueen sort de ce liiiiiivre !

mardi 12 mars 2013

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett



Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui 'la élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Avis et note 

10/10                              COUP DE COEUR ! !

LE MEILLEUR LIVRE QUE J'AI PU LIRE !!!


Magnifique juste splendide 

C'est une histoire touchante, n'importe quel lecteur pourrait être touché par cette histoire magnifiquement racontée sur la ségrégation aux Etats Unis dans le Mississippi. 

Les trois narrateurs sont des personnages formidables, l'auteur réussi à nous faire aimer pas apprécier mais aimer ses personnages. 
A la fin du livre j'ai eu un terrible pincement au coeur au moment de quitter Aibeleen...
C'est un livre poignant du fait du combat terrible de ces femmes noires...mais ce n'est pas de la pitié que j'ai ressenti. 

Je ne vous raconte pas l'histoire il faut que vous la découvriez vous même.

PS : Tous les livres précédents ce post sont des livres que j'ai lu il y a quelques semaines voir quelques mois donc je n'avais pas pu rajouter que j'ai vu le film (hier) Mississippi Burning sur Arte et j'ai particulièrement aimé comparé ce film à ce livre même si en voyant le film on se rend compte que La couleur des sentiments est légèrement plus soft que la réalité. 

Mais je valide encore et toujours que ce livre n'a pas été détrôné par un autre !

Lecteurs Touchés / Coulés : (soit 100% de la surface de la terre) QUI QUE VOUS SOYEZ LISEZ LE. 



En lisant ce livre ...une explosion de délectation 











              ...j'ai eu un mal fou à le quitter

Le cercle littéraire des amateurs...M.A Shaffer



Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet de roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil des lettres qu'elle échange avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis : un étrange club de lecture inventé pour tromper l'occupant allemand, le « Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates »...

Avis et note

8/10

De très très bonnes critiques sur internet et elles sont officiellement justifiées par SphereOlivres (comment je me la pète) !

Très beau livre plein d'émotions !
Au début je me suis dit que j'allais retomber dans un roman épistolaire barbant mais en fait pas du tout.
C'est vers le "un tiers" du livre que tout se met en place.

Les personnages sont le moteur du roman tout simplement époustouflants et j'avais mes chouchous : Juliet évidement et Isola !

Je ne peux pas vous dire la fin mais j'ai simplement envie de dire qu'elle est grandiose !

Lecteurs Touchés / Coulés : Amateurs de romans victoriens vous serez comblés car ce livre est truffé de références et surtout la dernière phrase qui est pour moi le point d'honneur du roman.



En lisant ce livre ... j'ai failli me faire écraser 












....j'ai imaginé des paysages paradisiaques 

Et après de Guillaume Musso



À huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la «mort imminente».
Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l'enfant s'est noyé.
Arrêt cardiaque, mort clinique. Et puis, contre toute attente, de nouveau, la vie.
Vingt ans plus tard, Nathan est devenu l'un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de cet épisode traumatisant. Il a même fini par épouser la «petite fille du lac», Mallory, sa femme qu'il a passionnément aimée, puis qui l'a quitté, et qui lui manque comme au premier jour...
Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l'autre côté ne sont plus tout à fait les mêmes. Aujourd'hui il connaît la réussite, la notoriété et la prospérité.
Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.

Avis et note 

6/10

Oulala alerte terrible déception (enfin j'en rajoute)! 
Guillaume, Guillaume ! 

J'avais une entière confiance en toi dans ce roman et la ... C'est un draaaame ! 

La note aurait pu être encore moins bonne si l'avant Fin n'avait pas été à la hauteur ...

Bon premièrement une histoire qui se programme à peu près pas mal. 
Un enfant qui sauve une fillette, ils tombent amoureux suite a cela, mariage enfants et ils finirent ...pas heureux en fait : ça avait l'air pas mal du tout mais l'histoire est pour ma part pas très bien ficelée (j'ai du mal a me dire que c'est de Musso que je parle). 

Au départ il fait la rencontre de ce médecin bizarre puis il découvre le pouvoir qu'il a alors il va le tester et c'est a ce moment qu'il rencontre de nouveaux personnages mais au final pourquoi  ? A la fin je ne retrouve pas l'utilité ! 

Un retournement de situation et tada !,  c'est la fin expliquée en deux pages et encore la suite de l'histoire judiciaire me parait importante mais elle n'est même pas envisagée ! 

Guillaume il ne me reste plus qu'un livre a lire de toi ... je te fais confiance ! 

Lecteurs Touchés / Coulés : Amateurs amatrices de Marc Levy plutôt que de Musso je dirai ...



En lisant ce livre ... j'ai pas compris ... Where is Musso ? 

La prochaine fois de Marc Levy



Parti à la recherche d'un tableau mystérieux, Jonathan croise la route de Clara. Tous deux sont convaincus de s'être déjà rencontrés. Mais où et quand ? A Londres, il y a plus d'un siècle... Le quatrième roman de Marc Lévy entraîne ses lecteurs de Saint-Pétersbourg à Boston, de Londres à Florence et Paris, dans une histoire où amours et énigmes défient le temps.

Avis et note

2/10

OK là je ne veux pas être désagréable mais Marc Lévy c'est vraiment pas ma tasse de thé.

Pourquoi cette terrible note :

Je n'ai tout simplement rien compris à l'histoire ! J'ai l'impression qu'il a voulu faire du Musso mais avec plus de complications pour justement qu'on ne lui reproche pas ce manque de style.

Il nous raconte une histoire qui ne rime à rien ! C'est du genre bon j'ai envie de parler d'art, de la culture européenne en insérant du mystique, du fantastique et avec pour finir une histoire d'amour ! Son livre est une recette : je met les ingrédients et puis on mélange on mélange et voilaaaaa mon histoire. NON !

Son histoire d'art c'est bof et pourtant le début était pas mal.
L'histoire d'amour ne m'a pas du tout touché et pour finir la fin est téléphonée !

Désolée de le dire mais je me suis ennuyée et j'ai voulu stopper la lecture au moins 267 fois ce qui équivaut a chaque pages.

La prochaine fois ... ça ne sera pas Levy (hum hum)

Lecteurs Touchés / Coulés : ....là je suis désolée mais il va falloir aller sur la Fnac.fr pour vous faire un petit avis 



Avec ce livre ....

<---- Je ne vais pas la traduire ...vous avez compris

Un homme trop charmant de Marian Keyes



Entre Dublin, Londres et le County Clare, des années 80 à nos jours.

Paddy de Courcy, le très séduisant et très charismatique politicien, est sur le point de se marier. En Irlande, la nouvelle fait grand bruit. Mais pour quatre femmes, l'événement fait l'effet d'une bombe.

Lola Daly, jeune styliste, a toutes les raisons de vouloir connaître l'identité de la future mariée : jusqu'à il y a quelques heures, c'était avec elle que le goujat aller convoler ! Certes, ce n'est pas la première fois que Paddy lui brise le coeur mais la pilule a toujours du mal à passer.
Un mari aimant, deux adorables fillettes, Marnie Hunter est une femme comblée. Semble-t-il... Car Marnie est restée marquée à jamais par celui qui fut son premier amour et qui n'est autre que Paddy.
Alicia Thornton est l'heureuse élue. Déterminée à être la plus parfaite des épouses, elle est prête à tout pour ravir son futur mari. Mais connaît-elle le vrai Paddy ?
Grace Gildee est journaliste. Pour elle aussi, Paddy est une vieille connaissance. Mais elle est bien décidée à révéler les aspects les plus sombres de cet homme un peu trop charmant.

Quatre femmes, un homme et un terrible secret qui les relie tous...

Note et avis

7,5/10

700 pages, environ 350 très intéressantes mais Marian Keyes pourquoi tant de pageeeuuuuh ????

Trop long beaucoup trop long sur des détails qui ne servent strictement à rien. 
Donc vous allez me dire pourquoi cette note ... Tout simplement parce que l'auteur a une très belle écriture ! J'aime toujours autant Marian !

Ses personnages sont très beaux.
Lola tout d'abord parce que c'est ma favorite, son histoire est superbe avec ses soirées travelos organisées dans le fin fond de l'Irlande ! Originale !
J'ai beaucoup aimé son histoire la façon dont elle s'en sort à la fin, je ne vous en dit pas plus.

Grace, elle est une battante ! Elle est le socle de l'histoire !
Marine est celle que j'ai le moins aimé... Sa fin n'est pas super crédible vue son histoire bref je ne vous en dit pas plus...

Je conseille tout de même ce livre qui est très bien écrit et qui soulève un sujet très sensible sur celui des femmes battues et du pouvoir de l'homme. 

Lecteurs Touchés / Coulés : Tu es une"Girl Power" et tu aimes les passages triomphants genre Renée Zelleweger qui mouche divinement Hugh Grant (Si vous venez de me comprendre vous êtes dans mon club). 



Avec ce livre ...j'ai abominé la gente masculine 













....et fière d'être une fille

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon



Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets « enterrés dans l'âme de la ville » : L'Ombre du Vent.
Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón mêle inextricablement la littérature et la vie.


Avis et Note

9,5/10  COUP DE COEUR


L'ombre du vent c'est l'histoire d'un livre MAGNIFIQUE
Je ne pourrai jamais en dire assez sur ce roman tellement il est majestueux


Un livre qui vous transporte dans le Barcelone des années 1945 atmosphère très brumeuse que l'écrivain ou l'artiste nous fait transmettre avec talent !
Si on m'avait dit qu'un jour je dévorerai un livre de 635 pages sur le Barcelone d'après guerre civile, je n'y aurai pas cru ! 
Et pourtant c'est une histoire fantastique qu'on imagine sous toutes ses coutures, les descriptions en deviennent précieuses. Je ne m'en suis jamais lassée

Les personnages sont attachants au point que je suis triste d'avoir quitter Daniel...personnage principal d'une douceur incroyable. 
Fermin son ami est exceptionnel, il ajoute une pointe d'humour dans ce roman assez austère. 


Je ne vous en dis pas plus car c'est un livre qui ne vous laisse pas indemne ! 

Si je pouvais vous donner le meilleur conseil littéraire ça serait sans hésiter L'Ombre du Vent. 

Lecteurs Touchés / Coulés : Je te conseille ce livre qui que tu sois !



En lisant ce livre... j'ai été emporté 











                                                      J'ai découvert Barcelone en 45

Confessions d'une accro du shopping Kinsella



Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu'un peu de shopping pour se remonter le moral. C'est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes, rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget !

Avis et note

6/10

Deuxième Sophie Kinsella et encore une petite surprise mais pas très positive...

Je me suis tout simplement ...ennuyée.

Les histoires financières de l'héroïne amusent 20 pages mais après ça commence à être très long...
Je ne me suis pas du tout retrouvée en Rébécca, et pourtant j'aime plus que tout le shopping mais elle ne nous a pas faire vivre cette envie suffisamment.

J'ai pu lire qu'il y avait beaucoup d'humour dans ce livre mais franchement je n'ai pas trouvé...

SPOILER

Nous savons dès le départ que Luke allait plaire à Rébécca et que ça serait réciproque des la quatrième de couverture on le sait. Tout est dévoilé ...


Lecteurs Touchés / Coulés : Grande accro du shopping ce livre est un passage obligatoire pour vous enfin ...



En lisant ce livre ..."Mouais bof"